Exposition Charles Lameire, Musée d’Orsay, du 7 octobre 2014 au 29 mars 2015

Le musée d’Orsay détient la majeure partie du fonds d’atelier du peintre Charles Lameire. Aujourd’hui quasiment oublié, cet artiste a connu une carrière pavée d’honneur.
Alors que la question du grand décor obnubile ses contemporains, Lameire renoue avec la tradition pluriséculaire de la peinture murale en choisissant de se dédier presque exclusivement au décor monumental.

Artiste prolifique, il oeuvre dans les lieux les plus emblématiques de la capitale, du Panthéon à la Sorbonne. Son activité est protéiforme. Peintre-décorateur, Lameire conçoit aussi bien de vastes tableaux muraux rivalisant avec la peinture religieuse ou la peinture d’histoire de son temps que de simples éléments décoratifs qu’il insère avec soin dans les édifices.
A une époque où la notion d’arts industriels remet en cause les frontières entre les arts, il dessine aussi vitraux, mosaïque, tapisserie ou illustrations, conçoit des objets d’art, des compositions sculptées et des architectures.

Cet accrochage présente quelques-uns des centaines de dessins préparatoires à son oeuvre : esquisses, maquettes, poncifs (grandeur nature), rendent ici concrète la réalité professionnelle de son travail. (c) musée d’Orsay

Site du musée


Vous aimerez aussi...