AAC – Alexandre Dumas. Ecrire noir/ou blanc, 3-5 déc. 2020, Johns Hopkins University

Appel à Communications

Colloque

« Alexandre Dumas. Écrire noir/ou blanc »

3-5 décembre 2020 à Johns Hopkins University

 

La reconnaissance officielle de Dumas depuis 2002 et son intégration, physique et symbolique, au Panthéon des grands écrivains, se sont accompagnées d’une valorisation de ses origines métissées. Lors du transfert de ses cendres au Panthéon, en 2002, l’ancien Président de la République Jacques Chirac a ainsi mis l’accent sur ces origines, tandis que l’actuel Président Emmanuel Macron, au début de sa prise de fonction à la tête de l’Etat français, a lui aussi érigé Dumas en symbole d’une culture française ouverte sur le monde, nourrie d’influences mêlées. On notera enfin qu’en 2019, lors d’une récente exposition sur « Le Modèle noir » organisée au Musée d’Orsay, des portraits et des caricatures de Dumas ont été présentés.

L’ambition de ce colloque est d’interroger la pertinence, la productivité et les enjeux de la « négritude » d’Alexandre Dumas, envisagée sous divers aspects. Parmi les pistes de réflexion qui pourront être suivies, mentionnons les questions suivantes :

– En quoi Dumas lui-même a-t-il revendiqué ou non cette négritude ? Comme la représente-t-il dans ses Mémoires, sa correspondances ou d’autres écrits autobiographiques ?

– Dans quelle mesure son œuvre théâtrale et fictionnelle, les thèmes et l’écriture qui s’y déploient, en sont-ils également tributaires ? L’hybridation générique et stylistique qui marque certaines de ses œuvres peut-elle y être rattachée ? Quelles traces trouve-t-on de cette problématique dans les écrits journalistiques et critiques de Dumas ?

– La généalogie métissée et la curiosité indéniable de Dumas pour plusieurs sciences et disciplines, dont l’anthropologie et la sociologie par exemple (dont le XIXe siècle voit les prémices), ont-elles joué un rôle sur la vision de l’Homme et/ou des races dans son œuvre ? Qu’en est- il de son effort pour décloisonner les savoirs de son époque ?

– Quelle importance eut le métissage de l’écrivain dans l’accueil qui lui fut réservé par ses contemporains et dans la réception faite à son œuvre ? Comment mesurer le racisme dont ils furent victimes ? Des caractéristiques mises en avant telles que la spontanéité, les passions, l’exotisme ou le merveilleux, peuvent-elles également y être reliées ?

– Comment faut-il réévaluer l’impact de Dumas à la fin du XIXe siècle sur des intellectuels noirs-américains comme Frederick Douglass qui, à l’instar de Schœlcher, regardait son manque d’engagement intellectuel et politique sur les problématiques raciales comme une trahison du panafricanisme naissant ?

– Quel rôle jouent les notions de métissage et de négritude dans la réception et la réévaluation de Dumas aujourd’hui, en France et dans le monde ? Quelles évolutions des représentations culturelles cela révèle-t-il ? Quel est l’apport particulier de Dumas en Haïti ?

– Pourquoi, partout à travers le monde, des lecteurs ont-ils adopté avec enthousiasme le Grand dictionnaire de cuisine de Dumas? Est-ce un hasard ou un fait culturel non négligeable de la gastronomie dumasienne ?

Alors qu’on va célébrer en décembre 2020 les 150 ans de la mort de Dumas, il s’agit donc d’explorer une facette essentielle de l’écrivain, en recourant à toutes les démarches et méthodologies à notre disposition et en explorant tous les enjeux de cette problématique, à la croisée de l’idéologie, de l’esthétique, de la politique et de la culture.

 

Ce colloque est soutenu par la chaire de William D. and Robin Mayer Professorship et le Département des Langues et Littératures Modernes de l’Université de Johns Hopkins.

Barbara Cooper et Claude Schopp :  Le colloque souhaite rendre hommage à deux grands chercheurs qui furent parmi les premiers à initier tant en Europe qu’en Amérique un débat sans pareil sur la place qui revient à Alexandre Dumas dans l’histoire littéraire.

Les intéressé(e)s ont jusqu’au 25 mars 2020 pour soumettre une proposition de communication (900 mots maximum), suivie d’une brève biobibliographie à Daniel Desormeaux (ddd@jhu.edu) et Julie Anselmini (julie.anselmini@unicaen.fr).

Le Comité scientifique prévoit la publication d’un ouvrage collectif réunissant la majorité des contributions.

 

Modalités pratiques

Communication : Le colloque se tiendra en français et anglais (avec traduction). Les communications seront de 25 minutes.

Langues : propositions acceptées en français et en anglais.

Contenu des propositions : prénom et nom, statut et affiliation, titre, problématique, choix d’un thème de discussion (ou plusieurs), adresse électronique.

Date limite de réception des propositions : le 25 mars 2020

 Notification finale et invitation :  les décisions seront communiquées à partir du 1e mai 2020.

Organisateur : Daniel Desormeaux

Comité scientifique : Julie Anselmini, Barbara Cooper, Maxime Prévost, Claude Schopp.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search