G. Franconie, Le Lys et la cocarde

1830. Louis-Philippe, duc d’Orléans, devient roi des Français après une révolution. Contesté, le monarque doit susciter l’adhésion à son projet politique : concilier royauté héréditaire et nation souveraine. La production et la circulation d’images, de textes et d’objets, les rituels, les stratégies matrimoniales internationales sont autant d’occasions d’éprouver la popularité de la royauté. Ce livre mène ainsi l’enquête sur l’usage des cérémonies qui ont permis à Louis-Philippe et à sa famille d’établir une politique médiatique. Comment ont été élaborées ces performances? Comment ont-elles été reçues par les Français ?Grâce à des archives inédites et à une abondante iconographie, Grégoire Franconie montre comment, au temps d’Alexandre Dumas, Ingres et Berlioz, les Orléans ont « réinventé les traditions », en héritiers à la fois de saint Louis et de 1789. Cette stratégie révèle l’interaction permanente entre la cour et la nation, dans un contexte de violences mais aussi de vie politique ouverte à tous les possibles.

Grégoire Franconie est docteur en histoire (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et chercheur associé au Centre d’histoire du XIXe siècle. Il enseigne à l’Université Paris-Dauphine et il a publié en 2017 Les grands textes de la droite et avec Jacques Julliard, Les grands textes de la gauche.

Le communiqué de presse: Le lys et la cocarde CP


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search