SOUTENANCE DE THÈSE de Samantha Caretti : 15 décembre 2022, Université de Caen Normandie

Madame Samantha Caretti, doctorante en littérature française, soutiendra sa thèse intitulée :

 

« La campagne romantique en France : stratégies publicitaires de promotion de la littérature romantique »

sous la direction de Madame Brigitte Diaz :

 

Jeudi 15 décembre, à partir de 14 h

Université de Caen-Normandie

(Amphithéâtre de la MRSH, Campus 1)

 

Le jury sera composé de :

Madame Julie Anselmini, Professeur des universités, Université de Caen-Normandie,

Monsieur Olivier Bara, Professeur des universités, Université Lumière Lyon 2

Madame Brigitte Diaz, Professeur émérite, Université de Caen-Normandie

Monsieur Gérard Gengembre, Enseignant chercheur retraité, Université de Caen-Normandie

Monsieur Jean-Marc Hovasse, Professeur des universités, Sorbonne université

Madame Caroline Raulet-Marcel, Maître de conférences, Université de Bourgogne, INSPE

 

Résumé de la thèse : Les années de la Restauration sont marquées par l’embrasement de la querelle des Classiques et des Romantiques. C’est dans ce contexte polémique que tente de s’imposer la littérature romantique française. Rejetée par les institutions dispensatrices d’autorité, elle doit cependant imaginer de nouvelles stratégies d’affirmation, de légitimation et de promotion pour conquérir le champ littéraire. Prenant acte des contraintes économiques et médiatiques nées de la reconfiguration marchande du champ culturel et de l’essor de la presse, les romantiques choisissent de s’emparer des techniques publicitaires naissantes. Pourtant, l’histoire littéraire, aveuglée par l’hégémonie d’Hernani, a laissé dans l’oubli l’influence décisive que cette décennie 1820-1830 a eue sur la destinée du romantisme et le développement du processus de promotion de la littérature. La présente étude se propose donc de montrer en quoi cette campagne littéraire menée à l’époque de la Restauration serait à l’origine à la fois du triomphe romantique, mais aussi d’une réforme plus générale du système littéraire. Obéissant au principe de la « vaste lecture » (Paul Bénichou), notre démarche consiste à mettre au jour une vérité plurielle et polyphonique du romantisme, à partir des voix contemporaines connues mais aussi celles, moins familières, des minores de la littérature et des anonymes de la presse. La première partie rappelle comment les conditions de l’émergence et de l’organisation du romantisme comme nouvelle école ont favorisé la mise en place de stratégies publicitaires. La deuxième partie étudie et inventorie ces stratégies dont la spécificité romantique repose sur la collaboration des différents acteurs du régime des lettres, l’exploitation de l’événementiel littéraire et la promotion de l’image de l’auteur dans la communication médiatique. Enfin, la troisième partie réévalue le bilan de cette campagne littéraire et soulève les contradictions théoriques majeures que présente l’alliance entre romantisme et publicité.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
samanthacaretti (7 décembre 2022). SOUTENANCE DE THÈSE de Samantha Caretti : 15 décembre 2022, Université de Caen Normandie. CL 19. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/n1l4


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search