Bacchanales modernes ! Le nu, l’ivresse et la danse dans l’art français du XIXe siècle 

bordeaux_musee_des_beaux-arts_affiche_exposition_bacchanales_modernes

Source : http://www.musba-bordeaux.fr/fr/Bacchanales

Galerie des Beaux-Arts de Bordeaux

12 février – 23 mai 2016
Tour à tour danseuse antique, nymphe cambrée ou ménade fatale, la bacchante ne cesse d’apparaître dans les créations des artistes du XIXe siècle. L’exposition Bacchanales modernes ! permet de mettre à l’honneur la figure fascinante et polymorphe de la bacchante et de s’interroger plus généralement sur la représentation de la femme dans les arts du XIXe siècle. De Pradier à Rodin, de Berlioz aux Ballets russes, les artistes les plus divers exploitent ce motif qui fait de l’ivresse la compagne d’Éros et de Thanatos. La prêtresse mythique du cortège de Bacchus est régulièrement revisitée jusqu’à se transformer en muse sensuelle des temps modernes.

L’exposition Bacchanales modernes ! Le nu, l’ivresse et la danse dans l’art français du XIXe siècle est coproduite par le musée des Beaux-Arts de Bordeaux et le Palais Fesch d’Ajaccio. Forte du soutien exceptionnel du musée d’Orsay, l’exposition se propose de réunir plus de 130 oeuvres issues pour l’essentiel de collections publiques françaises (musée du Louvre, musée Rodin, Petit Palais, Bibliothèque nationale de France, musées des Beaux-Arts de Lille, Rouen, Strasbourg, Nantes, Toulouse….). Abordant toutes les techniques et toutes les disciplines des arts visuels – peintures, sculptures, arts graphiques – mais aussi la danse, le théâtre, l’opéra, le cinéma, cette exposition souhaite porter un nouveau regard sur les arts du XIXe siècle et du début du XXe siècle en plongeant le visiteur dans l’univers visuel mais aussi musical de cette
époque foisonnante.

Cette exposition marque le coup d’envoi de l’année du vin à Bordeaux qui verra l’ouverture de la Cité du vin et le lancement de la fête bisannuelle du vin.
Le musée d’Orsay apporte son soutien à l’exposition et accorde le prêt exceptionnel d’oeuvres majeures.

Dossier de Presse Bacchanales


Vous aimerez aussi...