Atelier « Ecrire l’objet d’art », organisé par Cyril Barde (SERD) et Audrey Gay-Mazuel (MAD), 3 juin 2016, Musée des Arts décoratifs

Illustration Atelier

Programme à télécharger

Atelier « Écrire l’objet d’art »

3 juin 2016 – Musée des Arts décoratifs

En 1891, pour la première fois, une section des « Objets d’art » est créée au salon de la Société nationale des beaux-arts. Cette promotion des arts décoratifs dans le cadre officiel du salon est l’aboutissement d’un long mouvement qui, depuis le milieu du xixe siècle, contestait  la distinction arts majeurs/arts mineurs au nom de l’unité de l’art. Ces objets d’art, pièces uniques ou exemplaires d’une série, réservés à la contemplation ou destinés à l’usage quotidien, n’ont cessé d’attirer l’attention des écrivains tout au long d’un siècle marqué par l’éclectisme décoratif, la pratique de la collection, la conjugaison problématique du beau et de l’utile.

Cet Atelier réunit historiens de l’art et spécialistes de la littérature pour examiner ces mises en forme textuelles d’œuvres relevant des arts décoratifs (mobilier, bronzes, bijoux…). Il interrogera ce que la littérature fait des arts décoratifs, comment elle se les approprie, les métamorphose, les insère dans ses trames, comment elle les enrôle dans des stratégies qui lui sont propres.  Il s’agira aussi d’examiner ce que les arts décoratifs font à la littérature, comment ils l’informent, soit qu’ils l’aident à formuler un imaginaire (historique, esthétique, socio-politique…), soit qu’ils l’incitent à renouveler ses formes. C’est dans cette relation dynamique entre la matérialité des objets d’art et leurs usages littéraires qu’un dialogue fructueux entre disciplines semble possible.

Programme prévisionnel

13h30 – 14h : Accueil des participants

14h – 14h15 : Introduction (Cyril Barde, Audrey Gay-Mazuel)

14h 15 – 15h 45 

  • Marta Caraion (Université de Lausanne) : « Objets d’art, objets de série, objets narratifs au xixe siècle »
  • Anne Dion (Musée du Louvre) : « Théophile Gautier, de la critique des expositions de l’industrie à la description de l’objet romanesque »
  • Audrey Gay-Mazuel (Musée des Arts Décoratifs) et Mathilde Buaillon : « “Un lit comme il n’en existait pas” (Nana, Zola) : Les intérieurs de courtisanes »

15h 45 – 16h : Discussion

16h – 16h 15 : Pause

16h 15 – 17h 45 

  • Élodie Voillot (Université Paris X) : « Le bronze comme alter ego : de l’usage de la petite statuaire et du bibelot dans la littérature »
  • Cyril Barde (Université Paris VIII) : « Des verres polychromes au vers libre : les arabesques critiques de Gustave Kahn »
  • Sophie Basch (Université Paris IV) : « Marcel Proust, du Salon d’automne de 1911 à la chambre de Balbec »

17h 45 – 18h : Discussion et Conclusion

 

 

 

 


Vous aimerez aussi...