PARUTION : Renée Vivien : une poétique sous influence ? par Camille Islert (25 avril 2024)

Assignés aux catégories du masculin ou du féminin, les individus ne cessent de leur échapper. La littérature le sait et donne depuis longtemps à penser sur ces échappées et ces résistances.

« Des deux sexes et autres » : l’écriteau qui surmonte la pension Vauquer dans Le Père Goriot indique, à qui sait lire, que la littérature constitue un espace privilégié pour une réflexion sur l’ordre social des sexes. Elle en sonde les failles, en révèle les crises, et ouvre aux lecteurs, de façon provocante ou secrète, d’autres possibles.

Dans la perspective des études de genre, la collection Des deux sexes et autres propose des ouvrages qui étudient les façons dont la littérature reproduit, déplace ou subvertit les normes et les catégories dans le monde moderne, de Rousseau à nos jours. Les analyses peuvent porter sur les représentations du masculin et du féminin, mais aussi sur leurs constructions langagières, sur leur place dans les poétiques et dans les stratégies discursives. Elles invitent à une réflexion sur les enjeux de pouvoir symbolique et à une relecture critique de l’histoire littéraire.

Communiqué de presse

 



Citer ce billet
samanthacaretti (2024, 24 avril). PARUTION : Renée Vivien : une poétique sous influence ? par Camille Islert (25 avril 2024). CL 19. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w9mj

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search