« Vivre (avec) le personnage »: journée d’études du GIRB, 17 juin 2016

ZONE_main.ZONE_SansNom1.IMG_SansNom4

Vivre (avec) le personnage. 17 juin 2016
Journée d’étude du GIRB,  17  juin 2016 

En a-t-on assez parlé du personnage balzacien ? De stimulantes théories du roman, les travaux d’un certain nombre de jeunes chercheurs balzaciens, les philosophes ou sociologues qui pensent le XIXe siècle et sa littérature, sollicitent les figures balzaciennes et les mettent au cœur de leur réflexion. Il est donc aujourd’hui possible et nécessaire de relancer l’interrogation sur l’invention balzacienne des personnages. Non plus en faire l’objet de méthodes critiques (socio-critique, théorie de la lecture, narratologie, sémiologie, sémiotique…), mais partir des singularités d’un mode de création pour penser, avec certaines théories de la fiction et du personnage, le roman balzacien et ses effets. Non plus poser la question des identités sociales ou de la fidélité au réel, mais prendre la mesure de l’importance des personnages, de l’espace qu’ils ouvrent, pour qui pense et vit avec les romans de Balzac. Car l’invention des personnages semble bien être placée, chez Balzac, sous le signe de la vitalisation : vitalisation de son auteur-énonciateur, vitalisation de l’univers représenté, finissant par se substituer à l’univers réel, et de ses enjeux cognitifs et spéculatifs, vitalisation de son lecteur, invité à se constituer comme sujet…

C’est aux diverses manières de comprendre et de penser cette « vie » donnée que ce colloque voudrait se consacrer, en envisageant la création balzacienne dans sa diversité et sa temporalité spécifique.

Lieu :  La Maison de Balzac (47 Rue Raynouard, 75016 Paris)

Programme et Organisation :

Christèle Couleau (Université Paris 13), José-Luis Diaz (Université Paris Diderot) et Jacques-David Ebguy (Université Paris Diderot)

9h45 – Ouverture du colloque (José-Luis Diaz et Jacques-David Ebguy)

Séance 1 – Invention : « donner la vie » (présidée par Nathalie Preiss)

10h15 Isabelle Daunais (Université Mc Gill) : « « Sentir » le personnage ou bien le « rendre » : Balzac face à l’équation d’Henry James »

10h40 Ada Smaniotto (Université Paris-Ouest-Nanterre-La-Défense) : « Personnage, vos papiers ! Titres-état civil et effet-personnage dans La Comédie humaine »

11H05 Discussion et pause

Séance 2 – Production : les personnages en action (présidée par Agathe Novak-Lechevalier)

11h25 Boris Lyon-Caen (Université Paris-Sorbonne) : « La lutte des places. Balzac et les personnages secondaires »

11h50 Éric Bordas (École Normale Supérieure de Lyon) : « Quand les personnages subsument la production du récit : Les Petits Bourgeois, une hypostase du romanesque »

12h15 Discussion

12h30 – Pause déjeuner

Séance 3 – Action : les effets des personnages (présidée par Éric Bordas)

14h00 Thomas Conrad (École Normale Supérieure Ulm) : « Les fluctuations des émotions »

14h25 Christelle Girard (Université Paris Diderot) : « S’émanciper avec le personnage inventif ? »

14h50 Discussion et Pause

Séance 4 – Réception : l’appropriation des personnages (présidée par Chantal Massol)

15h20 José-Luis Diaz (Université Paris Diderot) : « « Ses personnages vivent » »

15h45 Bénédicte Shawky-Milcent (Lycée Pierre d’Ailly, Compiègne) : « Souvenirs de personnages balzaciens dans des mémoires adolescentes : l’exemple du Père Goriot »

16h10 Christèle Couleau (Université Paris 13), Oriane Deseilligny (IUT de Villetaneuse, Université Paris 13) : « Personnages prêt(s)-à-porter ? De la littérature au vêtement »

16h35 Discussion

17h00 –   Réunion du GIRB et apéritif de clôture


Vous aimerez aussi...