Habiter bourgeoisement à Paris au XIXe siècle, l’invention d’un mode de vie. Jeudi 17 novembre à 17h15

Jeudi  17 novembre à 17h15                   

Habiter bourgeoisement à Paris au XIXe siècle, l’invention d’un mode de vie

Conférence par Manuel Charpy

Dominant tout le XIXe siècle, la bourgeoisie développe un cadre de vie propre où s’invente une nouvelle manière d’habiter, c’est-à-dire de pratiquer l’espace, construite sur la sacralisation d’objets de l’intimité, le goût des objets du passé, des curiosités et d’un patrimoine collectif fait de reproductions des objets de musées.

Cette recherche d’une identité bourgeoise passe par le désir de faire corps, et donc d’inventer des intérieurs qui font modèles en s’ouvrant au public. Ateliers de peintres et scènes des vaudevilles proposent et exposent des intérieurs. Dans le même temps, salles des ventes à Drouot et show-rooms qui s’inventent dans le Faubourg Saint-Antoine servent de modèles. Enfin, s’invente le tapissier-décorateur qui devient un attribut nécessaire de la vie bourgeoise.

Auteur d’une thèse sur « le théâtre des objets. Espaces privés, culture matérielle et identité bourgeoise, Paris, 1830-1914 », Manuel Charpy est chargé de recherche au CNRS.

Illustration : « Galerie d’exposition – Salon style Empire », catalogue de Charles Blanc, fabricant de bronze, XIXe siècle. Archives de Paris, V8O1 1675.


Vous aimerez aussi...